L'ostéopathie, une pratique manuelle

Approche globale

  • Prise en charge d’un large panel de motif de consultation
  • Prise en charge adaptée aux besoins du patient à l'aide d'un vaste choix de techniques
  • Tous types de métiers (bureau, manutention, gestes répétitifs, port de charge lourdes...)
  • Thérapie de première intention, qui ne nécessite pas un RDV médical au préalable
  • Respect des règles sanitaires ( changement de blouse et de masque entre chaque patient, désinfection de tout le matériel nécessaire à la consultation, Gel hydro-alcoolique à disposition)
  • Respect du secret médical

Contexte bio-psycho-social

Notre formation clinique, ainsi que nos travaux de recherches respectifs sur le burnout et les affections neurologiques, nous ont permis d'intégrer le modèle bio-psycho-social dans notre prise en charge.

 

Ce dernier est considéré comme central dans la compréhension de la santé et particulièrement, dans la compréhension de la douleur.[1] Notre santé dépend de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Ainsi, une perturbation de l'une de ses sphères peut favoriser l'apparition de symptômes tels que des douleurs, des troubles digestifs ou encore des troubles du sommeil.

 

Les caractéristiques affectives et cognitives qu’induisent la douleur se traduisent par les « drapeaux jaunes », signes de détresse psycho-sociale décrits en termes de stress, anxiété  et dépression[2]. La relation privilégiée entre l’ostéopathe et le patient, instaurée notamment par la durée de la consultation, l’écoute et les différentes techniques manuelles du praticien, participe à la réduction du phénomène d’auto-entretien de la douleur.[3]

 

[1] J. Nicholas Penney, The biopsychosocial model of pain and contemporary osteopathic practice. IJOM, 2010 ; 42-47

[2] Kuchera ML/ Applying Osteopathic Principles to Formulate Treatment For patients With Chronic Pain. JAOA 2007 ; 107(6) :26-38

[3] Linton SJ. A review of psychological risk factors in back and neck pain. Spine 2000 ;25 :1148-56

Stress et Burnout

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le burnout est un épuisement lié à la sphère professionnelle suite à une exposition prolongée au stress. Il s'agit d'un processus lent qui s'installe en 3 phases décrites par le Pr Selye comme suit:

Phase d'alarme

C'est une réaction physiologique face à un évènement stressant. Le corps se mobilise face à ce qu'il perçoit comme être un danger

Le système sympathique s'active pour fournir l'énergie nécessaire à votre corps. (Tonicité musculaire, dilatation des pupilles, accélération du rythme cardiaque et respiratoire...)

Phase de résistance

Les facteurs de stress persistent dans le temps alors le corps s'adapte en mettant en place des mécanismes d'auto-régulation

Le corps commence à être moins résistant face aux éléments du quotidien.

Les premiers symptômes apparaissent alors : TMS, troubles digestifs, céphalées, anxiété, irritabilité trouble du sommeil...

Phase d'épuisement

Les mécanismes d'auto-régulation s'épuisent.

Le taux de cortisol chute et le corps n'a plus l'énergie pour se défendre et lutter contre les agents stressant. 

Une fatigue, des douleurs chroniques et des troubles de l'humeur s'installent. Une prise en charge pluridisciplinaire devient alors urgente.

Face à la symptomatologie variée du burnout, l'approche globale de l'ostéopathie apparaît comme une piste thérapeutique pertinente. Nous proposons un encadrement thérapeutique afin de déceler rapidement les premiers symptômes du burnout et permettre une prise en charge optimale.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.